Sissy Sabrina vous écrit

Pensées suite à la leçon 1 de la Sissyschool

Bonjour à toutes et tous.

Je lisais la première leçon de la sissyschool de Maîtresse Anna, et cela m’a rappelé mon expérience personnelle.

Je suis sissy Sabrina. Une sissy créée et façonnée par Maîtresse Anna.

Quand je suis arrivée à ses pieds, j’avais déjà un côté féminin, mais pas vraiment développé. Il était plus là uniquement dans le cadre de jeux de soumission, pour m’humilier. Et enfin, est-ce que ça m’humiliait ? Pas tant que ça, vu que j’adorais être féminisé, mais j’avais honte en même temps d’aimer me travestir.

Maîtresse a su déceler ma nature féminine. Et comme Elle le dit si bien, je suis maintenant fière d’être une sissy soumise qui adore s’exhiber.

Sabrina is born

C’est Maîtresse qui m’a choisi mon pseudo de Sissy. Sabrina, j’ai tout de suite aimé. 

Avoir un nom pour cette partie de vous, en fait, c’est très important. Sabrina, c’est moi, ce n’est pas un personnage qui a été créé, c’est vraiment une partie de moi qui s’exprime par ce canal, et qui était restée bloquée, recroquevillée pendant longtemps. J’aime être Sabrina, ça ne m’empêche pas d’aimer aussi mon côté masculin. Je suis les deux : homme et sissy.

L’étape suivante, qui est venue naturellement, après le nom, c’est de créer mon identité virtuelle. J’ai créé une adresse mail à mon pseudo C’est à travers elle que je communique avec Maîtresse et tout ce qui concerne Sabrina. Je me suis créé aussi un environnement Windows perso dédié à Sabrina. Rose, très girly, avec ma photo de soubrette. Sous les conseils de Maîtresse, je passe aussi toutes mes commandes de jouets ou tenues sous cette identité avec le mail de Sabrina. J’aime beaucoup faire cela. C’est Sabrina qui achète pour son plaisir et le plaisir de Maîtresse. C’est totalement à part de mon côté masculin, et je ne mélange jamais les achats des deux.

Ça n’empêche pas qu’au fil du temps, en tant qu’homme, allant en ville, je regarde maintenant autant les magasins de vêtements féminins que masculins. Vous voyez, vous passez devant un magasin, voyez une belle robe d’été, et pensez “Est-ce qu’elle m’irait bien ? j’aimerais l’essayer.”

Mais où vais-je mettre tout ça ?

Car on aime avoir des vêtements féminins en tant que sissy. Quand je vois le temps passé à surfer sur la boutique Shein et d’autres. Et à prendre ses mensurations pour être sûre que les vêtements seront à la bonne taille. Pourquoi ? Une envie d’être belle, de plaire à Maîtresse et de faire ressortir le plus possible ce côté féminin.

Du coup, j’ai plusieurs tenues, et de nombreux jouets. Ho, j’ai acheté cela au fil du temps, pas tout d’un coup. Mais, d’un sac de voyage au début, je suis rendu à 2 cartons pour ranger tous les vêtements et une sacoche pour les jouets. 

Les vêtements sont pliés correctement, et les jouets emballés dans des gants ou sacs (suivre les conseils de Maîtresse à ce sujet, on a vite fait de ruiner sa collection de godes en les mettant les uns sur les autres sans protection, expérience personnelle).

Le gros souci quand on est marié et que votre épouse ne partage pas votre passion, c’est de trouver un endroit où tout cacher. Je ne peux pas mettre cela dans le dressing. Les endroits qui fonctionnent sont pour ma part le garage, le grenier et le haut des placards. Le mieux étant de tout mettre sous clé si possible. Je vais bientôt essayer une valise à cadenas dans le grenier pour tout mettre au même endroit, car actuellement, c’est dispersé, et il faut vraiment penser à tout quand on range.

Une sissy libérée !

Est-ce un effet sissy ? Autant en tant qu’homme, je reste classique en vêtements, autant en tant que sissy, j’aime tout ce qui est rose, très girly, satinée aussi. Ma préférence va quand même pour les robes, et la résille pour les bas et collants. 

Mais le style de tenue va souvent avec la sissy que l’on est ou que l’on devient. 

Et mon style, mais c’est Maîtresse qui le dira le mieux, je pense que c’est sissy très salope et soubrette. Je ne cherche pas à me travestir pour faire ressortir un côté féminin sage, non. Sentir la résille sur mes fesses, enfiler une jupe, ou zipper la fermeture de ma robe, ça me met en transe, et me donne des envies “très cochonnes”.

Au fur à mesure de cette évolution, cela a totalement libéré le côté féminin en moi. Je ne me travestis pas pour être humilier, mais vraiment parce que j’aime cela. Et la sissy que vous voyez , elle a été libérée, et façonnée, je le répète par Maîtresse. Je suis très fière de lui appartenir et de l’éducation qu’elle m’a donné. 

Je le montre sur twitter. Mon fil est dédié à ma soumission à Maîtresse, aux ordres que j’exécute et à toutes les photos et vidéos que j’aime faire pour son plaisir.

Et toujours sur les conseils de Maîtresse, je me suis inscrit sur CAM4 pour faire des shows devant des inconnus. Une expérience que je n’aurai jamais imaginé pouvoir faire un jour. Mais ça, je vous le raconterai dans un autre article.

A bientôt 😘

Sabrina.

Merci à Sissy Sabrina de nous faire part de ses expériences, de ses progrès et de ses pensées.

N’hésitez pas à lui laisser un petit commentaire en bas de la page 🙂

Retrouvez Sissy Sabrina sur Twitter

Retrouvez Maîtresse Anna sur Twitter

Sissy soumise à sa divine Maîtresse. Le plaisir de lui appartenir et de la satisfaire n'a pas d'égal.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.