Pour le plaisir ou pour l’argent ?

Classé dans : Les pratiques BDSM, Mon blog | 2

Cette question revient fréquemment de la part de pseudo cherchant une non vénale pour faire une nouvelle expérience sexuelle derrière le dos de bobonne.

Personnellement l’offrande est de rigueur, en plus d’être logique, cela montre également l’intérêt, le respect et le petit sacrifice financier que mon esclave va faire pour moi. Cela fait parti du rituel de séance tout simplement.

Malheureusement j’ai encore quelques faux soumis (ou des crétins pensant qu’être soumis c’est simplement ce prendre un plug dans l’anus sous le regard d’une femme) qui pensent que verser une offrande leur donne tout les droits !

Non je ne suis pas à ta disposition sous prétexte que tu sortes ta carte bancaire.Non tu ne me tutoieras pas pour être plus à l’aise avec moi !

Pourquoi je souhaiterai que tu sois à l’aise en ma présence ? Je ne suis pas ta baby-sitter ni ta mère !Non, tu ne te pointeras pas à 14h12 si nous avons rendez-vous à 14h !

MOI, en revanche, j’ai le droit de reporter un rendez-vous et d’être en retard !Tu es frustré ? C’est dommage mais je m’en moque complètement.

Si tu n’es pas éduquer pour apprendre la frustration, je te l’apprendrai moi même !Ta contribution financière est également une preuve de soumission et elle fait partie du plaisir, de MON plaisir.

Remercie-moi plutôt d’accepter ton offrande et de t’accorder de mon temps pour t’éduquer et te remettre à ta misérable place.Si tu ne comprends pas l’importance de l’offrande, du vouvoiement, de la frustration c’est que tu n’es pas soumis alors passes ton chemin sans venir me déranger et essayer de me faire croire le contraire.