Contrôle sexuel / chasteté

La chasteté et le contrôle sexuel font parti de mes plus grands plaisirs. Je procède de différentes façons, en fonction de la situation de chaque soumis.

La chasteté totale : Je mets mon soumis sous cage classique ou connectée (cellmate) et je lui impose une période de chasteté. Bien entendu, je n’impose pas 3 mois de chasteté à un novice. La période choisi dépends de la conversation que j’aurai eu avec mon soumis lorsqu’il aura exprimé sont envie d’être encagé et sous mon contrôle.

La chasteté à mi temps : C’est le cas de Sissy Sabrina que vous voyez très souvent sur mon profil Twitter. En couple, elle ne peux décemment pas rester sous cage pendant des semaines entières cependant je lui ai ordonné de porter sa cage des que possible. Elle m’a créé un graphique ou elle indique chaque jour sa période de chasteté, ses jours de travail anal et toutes infos de son suivi. Sa moyenne est de 12,5 heures par jour pour ce mois de janvier 2021.

Le contrôle sexuel : Mon soumis accepte de me donner le contrôle de sa sexualité et de mettre de coté ses pulsions sexuelles. Je suis la seule à pouvoir décider de ses périodes de masturbation. Je n’interdit pas mon soumis d’avoir des relations avec sa femme si il est marié.

J’exerce le contrôle dans le respect, c’est à dire que je ne souhaites pas nuire à la vie professionnelle et sentimentale de mon soumis. Des jeux peuvent être envisagé au domicile conjugale ou au travail si le soumis est seul ou si il peux s’isoler dans une pièce à l’abris des regards.

Déni d’orgasme : Le but du déni d’orgasme est avant tout le plaisir du contrôle qui termine sous forme de frustration. Cependant je me sers aussi du déni d’orgasme comme punition. Utilisé, sous forme de milking, il est excellent pour effectuer une purge des couilles.

Masturbation contrôlée (joi) : Pratique soft basée sur la masturbation. Il y à différentes façon d’être contrôlé, en fonction de mes envies du moment.

Témoignage de Sissy Sabrina

J’aime porter la cage de chasteté. Dès le début, Maitresse Anna m’a demandé d’acheter une cage. Bien sûr, j’avais un peu fantasmé dessus avant, mais là, il fallait s’y mettre réellement.
Maitresse Anna m’a fait commencé par quelques heures par jour, 1heure, puis 2, puis 3 ainsi de suite. Rapidement, je l’ai prise pour aller travailler. Etant marié, c’était plus simple pour moi de la porter au travail plutôt qu’à la maison.
La première fois, j’ai passé la journée dans l’entreprise à croire que tout le monde la voyait. Je n’avais qu’une envie ; aller la retirer dans les WC. Mais j’ai tenu, je ne voulais pas décevoir Maitresse Anna.
Et j’ai tout de suite aimé cela. J’aime cette sensation de ne pouvoir se toucher sans son ordre. Ce n’est pas que je le faisais souvent, mais c’est un sentiment qui se diffuse en vous, ce sentiment que votre sexe ne vous appartient plus, c’est Elle qui le contrôle. Et c’est extrêmement jouissif.

Maintenant, je la mets dès le lever, et je la garde la journée complète, au travail, dans le bus, dans les magasins, et depuis plusieurs mois à la maison aussi.
Cela ne se voit pas que vous portez une cage, sous votre string, sous votre pantalon. On peut côtoyer des personnes dans la même pièce, être assis à coté sans que les gens regardent la petite bosse qui peut parfois apparaitre. Je l’ai porté chez des amis, en soirée, et même en boite de nuit. En couple, même quand vous êtes un couple épanoui sexuellement, vous n’êtes pas non plus en train de vous toucher le sexe en permanence. Il faut juste savoir faire attention. Certains soirs, je l’enlève, car je sens qu’il y a des risques que les mains se fassent plus baladeuses. Là, nous sommes dimanche, et je la porte alors que j’écris ce texte.

Mon challenge est d’arriver à faire 12heures par jour en moyenne sur le mois. J’y suis arrivé en octobre avec le locktober, et ce mois de janvier.
Mon sexe ne sert plus que quand Maitresse Anna le demande, et évidemment pour satisfaire ma femme. Il y a parfois des incompatibilités entre la chasteté imposée et les « devoirs » conjugaux. Mais, c’est très clair avec Maitresse Anna : le plaisir de madame doit toujours être satisfait, si possible sans user de son sexe, et si cela ne peut être évité en l’utilisant. Je tiens à jour un suivi des éjaculations pour que Maitresse Anna soit au courant de chaque vidange.
Et dès que possible, je remets la cage.

Pourquoi la porter autant ? D’abord, et avant toute chose, je le fais pour Maitresse Anna. Parce que tout simplement, elle me l’a ordonné, et je tiens énormément à lui faire plaisir.
Et aussi, pour moi, cette cage est le symbole de mon appartenance. J’aime l’avoir sur moi, c’est comme s’il y avait une laisse qui y était accrochée, et qu’elle la tenait.
C’est important d’avoir ces rituels, ces symboles dans une relation de domination, soumission, d’autant plus qu’elle est à distance.

@sissysabrina35