Avoir un contrat de soumission entre la Maîtresse et son soumis n’est pas obligatoire mais il est nécessaire dans certains cas pour définir les limites du soumis.

Il créer aussi LE point de départ de la relation officielle, quand il est pris au sérieux part les deux partenaires cela donne de belles choses.

Dans ce contrat il y aura des détails qui changent du tout au tout selon chaque soumis et chaque Maîtresse.

Par exemple :

  • La Maîtresse impose au soumis de ne poster que de la lingerie féminine sous ses vêtements.
  • Le soumis refuse que sa Maîtresse lui propose certaines pratiques (uro, scato, anal…)
  • Le soumis devras rester fidèle à sa Maîtresse en réel ou en virtuel.